logo2 airbus.png
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

© 2019 HappyToSea. Conception www.piflette.com. Créé avec Wix.com

Motivation et solidarité

Seraient les mots clés liées à cette préparation technique...

 

La première étape de la préparation est passée par une analyse complète du bateau faite par un expert maritime en février.

 

Nous avons passé près de 10h00 ensemble à décortiquer le bateau. Le rapport est très bon : le bateau est sain mais la liste des travaux pour le préparer est longue comme le bras !

 

Avec Philippe, de la société PHILIPPE PLAISANCE (https://www.philippeplaisance.com), partenaire du projet, nous agréons, pour des raisons purement pratiques, de ramener le bateau d’Argelès vers Port Leucate où est basée sa société.

Il réussit à nous trouver une place pour la durée des travaux (bravo !).

 

Nous commençons à lister, poste par poste, ce qui est à changer, à renforcer, à adapter et ce qui est à compléter : 6 grands chantiers sont ouverts.

 

1/ Gréement et voiles : le gréement dormant (câbles en acier qui relient le mat au pont) sont à changer. Ils sont de 2006 et le programme intense qui nous attend nous oblige à partir avec du matériel neuf.

 

Le jeu de voiles sera également changé pour les mêmes raisons. Le soutien de Philippe mais aussi  de la marque Elan via l’importateur Blue Touch de Marseille ( https://elan-yachts-france.bluetouch.fr ) nous permet d’avoir de belles voiles, performantes à un bon prix et dans les délais !

 

Une voile d’avant pour le mauvais temps (trinquette sur étai largable textile) sera également mise en place.

 

Lors de la dépose du mat, une vérification complète de ce dernier est faite par Philippe qui en profite pour changer le feu de mouillage, à capteur solaire, et le feu de pont à Leds pour limiter nos consommations électriques. 

Ensuite la mise en place de la garde-robe (le jeu de voiles) adaptée au programme de grand voyage !

 

2/ Energie et électricité : le bateau était équipé de 200W de panneaux solaires et d’une éolienne de 160W. C’est insuffisant pour couvrir nos besoins.

 

Après plusieurs recherches et sur les bons conseils de Tristan de la société  Accastillage Diffusion à Leucate (https://www.accastillage-diffusion.com/magasin/ad-port-leucate.html ), nous partons sur le rajout de 2 panneaux de 100W supplémentaires.

 

Un cadre en inox et une platine permettant de supporter les antennes du matériel électronique sont réalisés ainsi qu’un haubanage du portique afin de supporter cet accroissement de charge.

Tout le circuit électrique sera vérifié, simplifié et sécurisé.

De même, tous les câbles électriques sont identifiés et marqués afin de pouvoir faire face rapidement à tout souci potentiel lors du périple.

 

                                          Philippe en pleine action

 

 

Des prises sont rajoutées aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

 

3/ Electronique :

Seules des modifications liées à notre programme sont faites :

  • ajout d’un transpondeur AIS

  • déplacement du radar sur la table à carte

  • changement de la VHF (ASN avec GPS)

  • branchement / câblage du téléphone satellite

  • Ajout d’une antenne « Webboat » (amplification du signal téléphonique terrestre & wifi) afin de pouvoir communiquer plus efficacement

     

4/ Motorisation :

 

Une révision complète du moteur et du Z-Drive et le changement des joints sont prévus. Le moteur est en parfait état comme en témoigne l’analyse d’huile faite lors de l’expertise.

 

Les travaux sont confiés à la société Techniques Plaisance  (https://www.techniqueplaisance.com) pour leur expertise.

 

Ils nous offrent, en plus, une remise en état complète du « vieux » moteur Yamaha 2-temps de notre annexe ! Merci à eux !

 

 

 

Le réservoir de gasoil sera vidé et nettoyé afin d’éliminer tout risque de présence de bactéries qui ne demanderaient qu’à se développer sous la chaleur des tropiques !

 

5/ Equipements intérieurs :

 

Gros chantier en perspective ! Nous adaptons l’intérieur du bateau à notre programme mais aussi au projet : nous réservons une cabine à nos invités !

 

La cabine avant étant la plus spacieuse, nous la « réaménageons » en ajoutant un lit breton (les 3 enfants pourront être ensembles) ainsi que 2 grands placards..

 

Ludo s’y attèle ! Après plus de 10 jours de travail (sans compter le temps de ponçage et vernissage) la cabine est métamorphosée : le résultat est bluffant (et solide !!) ! Merci à lui dont ce n’est pas le métier !

 

Un grand merci aussi à Patrick qui nous a fait une grande et belle fargue arrondie afin qu’Elouan ne tombe pas de son nouveau lit !

 

Très beau travail Messieurs !!

 La cabine transformée ainsi que le test statique (on tient les charges extrêmes ;-))

 

Le circuit d’eau, principalement des eaux noires est modifié. Il faut démonter une grande partie du carré pour parvenir à nos fins, mais le résultat est là : plus simple, plus fiable et on gagne de la place !

Le diable aimant se cacher dans les détails, nous avons rajouté des fargues (afin d’éviter que tout ne tombe lors des navigations un peu agitées), des trappes pour faciliter les accès dans les coffres, une toile anti-roulis  …

 

Une pompe à eau de mer, afin de minimiser notre consommation d’eau douce, a aussi été installée.

 

6/ Coque et pont :

 

Ce n’est pas le plus gros chantier mais il est essentiel à la sécurité.

 

Une ligne est mise en place ainsi que des filets sur les filières. Le radeau de survie est déplacé sur le tableau arrière du bateau.

 

Lors de la mise à terre d’Ourialys², vannes et passes-coques sont changés ainsi que le speedo et le sondeur (qui a nécessité une re-stratification locale)

 

Et pour finir, la coque sera entièrement nettoyée et protégée par un nouveau antifouling bi-color pour des raisons de sécurité !

Le bateau sera remis à l’eau le dimanche 14 juillet !

En conclusion : le bateau est prêt dans les délais et ce n’était pas gagné d’avance !!

 

Certains nous ont parlé du bon alignement des planètes, d’autres de chance mais il est surtout clair que tout cela n’a été rendu possible que par l’excellente gestion des travaux de Philippe Plaisance et des artisans qui travaillent régulièrement avec lui !

 

Un grand merci à Kaî, Ludo, Patrick, Tristan, Pierre, Cyril, Cédric, David, Daniel, Jo et évidemment Philippe qui nous ont aidés à préparer le bateau dans un délai vraiment très court !

Sans oublier nos voisins de ponton et plus particulièrement Yves.

 

Bravo et encore merci !

 

Toutes ces journées de travail valaient bien un apéro de départ !

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload